Goggle Analytics

mercredi 15 octobre 2008

Prop for a New Dialect : L'ANGLANGUE

   L'enseignante devait nous enseigner, en une journée ! de quoi ouvrir nos esprits aux merveilles de l'évolution des média.
  C'est un détail, mais je ne comprenais pas tout. Comme elle était souriante et aimable, je lui pardonnai. Mais, après trois néologismes anglais, prononcé avec accentuation à la française, tel que «Widget»,  «Atawad», je me suis dit qu'elle parlait une novlangue, distincte du franglais, tellement le vocabulaire qu'elle employait était obscur et foisonnant. L'enseignante fit effort d'employer le français, mais la concentration exigée sembla tellement méritoire qu'elle oublia de nous expliquer ce qu'elle entendait par le concept (probablement) décalé couvert par le vocable « Tag ».
   S'ensuivit une kyrielle de concepts :  « L'Économie de l'Attention », plus poétique, le « Modèle de la Longue Traîne » est une jolie image cométaire, les « Web TV » ne nous sont plus étrangères... Mais se souvenir qu'un « Écosystème » est un modèle économique et non pas une écologie, quant à « L'autorégulation des blogs » (pour justifier l'absence de vérification), nous avons oublié de la comparer à la célèbre, et défunte, Main invisible du Marché...
   Pour nommer cette langue de concepts, de modèles et de nouveautés anglo-saxonnes, jusques et y compris dans la recherche de l'image qui étonne et du jeu de mots souriant, je propose : L'ANGLANGUE... Avec toute ma sympathie.

1 commentaire:

Brigitte a dit…

Waouh!un p'tit tour en micro-cravate et me v'la tagguée "L'enseigna- muse"! J'savais bien pourtant que chignon+lunettes+anglishe ç'était risqué! Mais bon me retrouver sur un blog de poète après tout j'm'en sors pas si mal!
Atawad!