Goggle Analytics

mardi 28 avril 2009

Destin de passereau


Tel passereau, à l'arrivée du printemps, 
Franchit d'un vol des centaines de kilomètres,
Pour nidifier, s'accoupler, pondre ses œufs,
Et les couver. Echapper aux prédateurs.
Il élève ses petits, les nourrit,
Leur apprend à voler, et il les protège des prédateurs.
A l'automne, il les guide vers le pays du soleil,
Et il leur montre les fusils à éviter,
Puis il meurt, Fier
D'avoir accompli sa mission sur Terre.

2 commentaires:

Alina a dit…

J'aime la façon dont vous écrivez! Et les photos aussi! Vous avez un blog intéressant.

HENNINGER a dit…

Je suis très touché par ce que vous dites, merci beaucoup,
Bernard Henninger