Goggle Analytics

vendredi 17 juillet 2009

« SYLVIE » de Gérard de Nerval


Le narrateur croit qu'une comédienne est réincarnée par une fille aperçue dans son enfance. Il part sur les chemins du Valois, à la recherche de son enfance et des filles qu'il a aimées, dont Sylvie... Sylvie a été publiée en 1853. Les éd. Souffle du Rêve délaissent la Science-fiction pour une nouvelle sans note ni commentaire de Nerval... « En un instant, je me transformai en marié de l'autre siècle, et nous descendîmes tous deux en nous tenant par la main. La tante poussa un cri en se retournant : « Ô mes enfants ! » dit-elle, et elle se mit à pleurer, puis sourit à travers ses larmes. — C'était l'image de sa jeunesse, cruelle et charmante apparition ! »
(Voir aussi : Les nuits d'octobre)

1 commentaire:

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.