Goggle Analytics

dimanche 23 septembre 2018

Ossip Mandelstam (derniers poèmes)

                             3
.
     Tu voulais à toi toutes les couleurs ?
     Le lion en train de dessiner
     d'un coup de griffe tira du plumier
     une demi-douzaine de crayons.
               -
     Pays aux teintes incendiaires,
     aux plaines mortes de potier
     ton univers d'argile et de pierre
     subit la rousse barbe de sardars.
               -
     Et loin des ancres et des tridents
     où racorni dort le continent
     tu connus tous les joyeux drilles
     comme de seigneurs la vindicte.
               -
     Terre où, sans me tourner la tête,
     simples comme un dessin d'enfant
     les femmes prodiguent, généreuses, 
     de léonines beautés en passant.
               -
     Combien m'est chère ta langue funeste
          — juvéniles sépultures —
     aux lettres en tenailles de forge
     où les mots d'étriers se ferrent...
.
                         4
.
     Lèvres emmaillotées comme une rose humide,
     portant les rayons de miel alvéolés,
     aux confins du monde dès l'aube des jours
     tu étais debout, ravalant tes larmes.
               -
     Puis des cités de l'Orient barbu
     tu t'es détournée, triste et honteuse,
     et tu gis ici sur un lit de couleurs
     où l'on te coule un masque mortuaire.
.
                         5
.
     Enveloppe la main dans un mouchoir 
            et dans l'églantier couronné
     au cœur du buisson d'épines en celluloïd,
     plonge-la hardi,
     — que ça craque ! La rose, nous l'aurons sans ciseaux.
     Mais veille à ce que d'un coup elle ne déflore...
     nécrose de rose... mousseline... pétale de Salomon
     inutile drageon même pour le cherbet
     et qui ne donne essence ni arôme.
-
» Nouveaux poèmes » 1930-1934 aux éditions Allia
Poète et essayiste Russe, Ossip Mandelstam est un des poètes russes de la Révolution et dont l'œuvre a été censurée longtemps après sa mort. Suspecté d'être moins favorable au régime, il s'exile en 1930 en Arménie où il écrit ses derniers poèmes. En 1934, il publie une épigramme hostile à Staline, ce qui lui vaut d'être arrêté, et déporté. Soumis à de mauvais traitements, il décède avant d'arriver en camp, près de Vladivostok où son corps est jeté dans une fosse. Il ne sera réhabilité que par étapes, en 1956, dans les années 70 et encore aujourd'hui, où ses derniers poèmes, traduits par Christiane PIGHETTI, viennent d'être édités en français :

dimanche 9 septembre 2018

ESA et THALES s'engagent sur le Deep Space Gateway

Déjà évoqué ici, le Deep Space Gateway (DSG) est appelé à succéder à la station spatiale internationale, mais alors que celle-ci était dédiée à des expériences en apesanteur dans le voisinage de la Terre, le but est de construire un habitat permettant de vivre à long terme dans l'espace profond, en l'occurence dans le voisinage de la Lune. Un contrat a été signé cette semaine entre l'ESA et la société THALES ALENIA SPACE (franco-italienne).
-
-
Conçu comme une collaboration internationale, le Deep Space Gateway regroupe les agences nationales : États-unienne (NASA), Russe (Roscosmos), Japonaise (Jaxa), Canadienne (CSA) et Européenne (ESA)... et probablement tous ceux qui en émettront l'envie et qui en accepteront les contraintes (je pense à la Chine, mais rien n'est moins sûr... et aussi à l'Inde qui veut développer des missions habitées).
-
 Cette position éloignée, à plusieurs jours de voyage de la Terre, permettra de tester en grandeur réelle, dans un vide poussé, soumis en particulier aux aléas du rayonnement solaire, les effets sur l'homme d'un voyage interplanétaire, et (mais ce n'est que mon avis) la définition d'un habitat sain où tout doit être récyclé. Des cultures dans le vide ? Et elle répond au nom de LOP-G (Lunar Orbital Platform-Gateway).
-
-
D'autre part, et cela a séduit visiblement toutes les agences, elle servira de relais, soit pour des missions Lunaires, ambition affichée des européens et des Russes, soit pour lancer une mission interplanétaire, vers Mars... Mais elle pourrait aussi servir de port d'envol de sondes d'exploration...
-
L'horizon est un plan de travaux communs qui sera soumis à signature en 2019, et le début des travaux en 2020. 
La nouvelle importante de cette semaine consiste en la signature, côté européen, de l'Agence Spatiale Européenne (ESA) avec le groupe Thalès pour (je cite) : « des études de phase A/B1 de deux éléments du programme LOP-G (Lunar Orbital Platform - Gateway) ». 
-
Thalès s'est engagé le 4 septembre 2018 à développer le module ESPRIT, acronyme de (European System Providing Refuelling, Infrastructure and Telecommunications). Ce module sera un ravitailleur, non habitable, multi-fonction, du tout premier élément de la station, le PPE : Power and Propulsion Element. Un camion tout-terrain, si j'ai bien compris, capable aussi d'apporter des éléments de communication avec la Lune. Ce module participerait aux toutes premières campagnes de création du LOP-G. Sur le schéma ci-dessous, le PPE est à gauche, et l'I-HAB est le deuxième situé juste après :
-
-
Le contrat comporte une étude à long terme de définition d'un module habité : I-HAB, qui équiperaient la station à partir de 2026.

dimanche 26 août 2018

Déclaration (Jean Richepin)

     L'amour que je sens, l'amour qui me cuit
     Ce n'est pas l'amour chaste et platonique,
     Sorbet à la neige avec un biscuit ;
     C'est l'amour de chair, c'est un plat tonique.
                    -
     Ce n'est pas l'amour des blondins pâlots
     Dont le rêve flotte au ciel des estampes.
     C'est l'amour qui rit parmi des sanglots
     Et frappe à coups durs l'enclume des tempes.
                    -
     C'est l'amour brûlant comme un feu grégeois.
     C'est l'amour féroce et l'amour solide.
     Surtout ce n'est pas l'amour des bourgeois
     Amour de bourgeois, jardin d'invalide.
                    -
     Ce n'est pas non plus l'amour de roman.
     Faux, prétentieux, avec une glose
     De si, de pourquoi, de mais, de comment.
     C'est l'amour tout simple et pas autre chose.
                    -
     C'est l'amour vivant. C'est l'amour humain.
     Je serai sincère et tu seras folle,
     Mon cœur sur ton cœur, ma main dans ta main.
     Et cela vaut mieux que leur faribole !
                    -
     C'est l'amour puissant. C'est l'amour vermeil.
     Je serai le flot, tu seras la dune.
     Tu seras la terre, et moi le soleil.
     Et cela vaut mieux que leur clair de Lune !
                  -
Jean Richepin peut-être pas modeste, mais nous offre un verbe puissant, des désirs, de la chair, et le vœu de sortir de l'afféterie pour un amour à la fois direct et aux accents cosmiques !
Livre joliment relié trouvé au marché aux Livres d'Orléans
Je me souviens que Georges Brassens nourrissait un amour plein de feu à l'égard de son verbe, et d'un propos qui sortait de la mièvrerie, pour donner de la crudité et de la vérité : lisez, lisez Jean Richepin !
Et tiens, le voilà sur Youtube :

dimanche 19 août 2018

Tao Te King (2)

-
     Dans le monde chacun décide du beau
     Et cela devient le laid.
          .
     Par le monde chacun décide du bien
     Et cela devient le mal.
          .
     L'être et le vide s'engendrent
     L'un l'autre
     Facile et difficile se complètent
     Long et court se définissent
     Haut et bas se rencontrent
     L'un l'autre
     Voix et sons s'accordent
     Avant et après se mêlent.
          .
     Ainsi le sage, du non-agir,
     Pratique l'œuvre
     Et enseigne sans parole.
          .
     Multitudes d'êtres apparaissent
     Qu'il ne rejette pas.
     Il crée sans posséder
     Agit sans rien attendre
     Ne s'attache pas à ses œuvres
          .
     Et dans cet abandon
     Ne demeure pas abandonné.
                                                            Tao
-
 Le Dao de Jing, ou Tao Te King, est un des plus anciens textes jamais écrits, et la légende chinoise raconte que Lao Tseu, lassé des dissensions politiques, décida de partir monté sur un buffle. Arrivé à une passe marquant la limite ouest du territoire des Zhou, Tao fut sollicité par le gardien Yin Xi afin qu'il laisse une trace de son enseignement et Tao rédigea le Dao de jing très rapidement, en condensant sa pensée, avant de disparaître.
 La sagesse qu'il enseigne n'est pas reconnue de manière univoque, mais l'idée de la Voie, à suivre, celle qui vous est propre semble prégnante, ainsi que l'idée du « non agir », ne pas prétendre pouvoir transformer le monde, par exemple, mais se contenter de suivre le chemin qui nous convient, nous est propre, et qui ne correspond pas, pas souvent, à l'idée qu'on a...
 À noter qu'Ursula K. LE GUIN s'intéressait assez au Tao Te King,  pour en avoir réalisé une traduction et cette sagesse particulière imprègne un de ses plus grands romans, le Dit d'Aka.
 Lao Tseu aurait vécu six siècles avant notre ère, qui est aussi le siècle des grands sages et des grandes religions : Bouddha, Zoroastre, Esope...
-

lundi 13 août 2018

Parker Solar Probe

-
Le lancement de la sonde solaire : Parker Solar Probe aura été l'actualité de ce week-end reprise en boucle par tous les journaux, et avec des détails, ce qui est rare.
-
crédit Nasa
La découverte du vent et de la couronne solaires, par l'astronome Eugene Parker, qui donne son nom à la mission, ont amené dès le début un fort désir d'étudier le soleil de plus près et les origines de cette sonde remontent à 1958, il y a soixante ans, mais s'approcher risque de faire fondre les ailes qui nous ont permis de voler, du moins la cire qui donnait sa cohérence et sa solidité à l'ensemble conçu par Icare.
-
-
Récemment, on songeait encore à une sonde en forme de cône afin de protéger l'électronique et les instruments de mesure.
-
Vue d'artiste © Nasa
Aujourd'hui, le projet a été revu sur un mode moins exigeant : la sonde ne se rapprochera pas à moins de 10 rayons Solaires. Son architecture s'appuie sur un bouclier d'une épaisseur de 11,5 cm composé d'une mousse de carbone, enveloppée dans des composés à base de carbone et, côté exposé, une surface en alumine : la température de la sonde devrait monter à 1400 Kelvins (1123°C), côté exposé, et ne pas dépasser 20 K à l'intérieur. (Plus d'explications sur le site de la NASA)
-
-
La mécanique joue son rôle puisque la vitesse de la sonde, très élevée, permettra de limiter l'accumulation d'énergie : la sonde effectuera des ellipses dont Vénus et le Soleil seront les foyers, et ce sera l'objet le plus rapide jamais conçu. Si l'on se souvient, New Horizons détenait le record avec une vitesse d'environ 50 000 km/heure : Parker Solar Probe roulera à une vitesse d'environ 700 000 km/heure, quatorze fois plus vite, et à chaque passage près du soleil, un peu plus près à chaque passage, déclenchera toute une série de mesures : 7 survols sont prévus, dont le premier à la fin de l'année... et le dernier en 2025. Lors du passage au plus près du soleil, la sonde sera muette et devra attendre une certaine distance, et une température normalisée, pour envoyer le résultat de ses mesures :
     -> Mesure du champ électrique et magnétique
     -> Mesure des particules énergétiques
     -> Mesure du vent solaire
-
-
Crédit images :©  Nasa et article Wikipedia en références.

dimanche 5 août 2018

Poèmes d'exilés

     Promesses des aubes actives filées au vent, vouées
     À la plénitude fertile des baies ouvertes
    Qui dépassent les faiblesses des fleurs.
                                                                    Jacques DAHURON
-
La Baie ouverte est une revue gratuite, éditée et mise en page par un poète du Loir-et-Cher, Jacques DAHURON, et que je reçois par mail. Le dernier numéro était consacré à des textes issus d'un atelier d'écriture : ATELIER DES ARTISTES EN EXIL créé à Paris par la metteuse en scène Judith DEPAULE (interview). Le numéro de cet été citait des poèmes issus de cet atelier, dont celui-ci :
     Colère,
     Une colère qui déchire le ciel et fissure la terre et la patience, 
     L'ombre du faible, saigne
     Son âme s'est suicidée 
     Colère,
     Colère de ces papiers et de ce pétrissage interminable
     Papier d'autorisation d'entrée, de sortie
     Papier d'autorisation de change, de soins
     Papier pour boire, pour manger
     Papier pour la vie...
     Un peuple entier qui mange du papier
     Et tout cela, mon frère,
     Pour un cachet, une empreinte ou une signature
     Colère,
     J'enfle de colère
     Colère,
     Qui sont ces gens qui continuent à humilier l'Homme,
     Un être humain parfait
     Et qui donnent de la valeur,
     Même après la mort, aux oiseaux,
     Au chat et au chien. Et le chien ?

                            Abdelmoneim RAHAMTALLA, écrivain soudanais,
                            traduit par Hicham MANSOURI
-
LE CORPS D'UNE FEMME 
-
     Le corps bleu, cassé et blessé
     dans une maison vide et froide
     plus vide qu'un désert envahi de douleurs
     dans un coin, une statue vide de vie
     comme une poupée sans vie
     et un homme qui respire sans sentiment
     emprisonné dans la poitrine d'un homme gravés dans l'esprit d'un enfant
     les hurlements de demande d'aide de sa mère
     la vie est comme ça
     pour elle
     un corps bleu, cassé
     et blessé
                              Farzaneh HASHEMI,
                              poétesse afghane 

jeudi 2 août 2018

Hayabusa-2 en orbite

© crédit photo : E.S.A. 
Ces deux images ont un point commun, l'une au microscope, l'autre prise dans l'espace, il s'agit de résultat des deux missions Hayabusa, développées par l'agence spatiale Japonaise JAXA.
La première mission Hayabusa-1 s'est déroulée du 9 mai 2003 au 13 juin 2010, et malgré les aléas, elle est parvenue à ramener sur Terre quelques minuscules grains d'astéroïde dont celui-ci en cours d'analyse par l'E.S.A.
-
©  JAXA, University of Tokyo, Kochi University, Rikkyo University, Nagoya University, Chiba Institute of Technology, Meiji University, University of Aizu, AIST.
Huit ans plus tard, la seconde mission, Hayabusa-2, rejoint l'astéroïde Ryugu, et nous délivre la première image rapprochée de ce très gros caillou (900 m de diamètre, trois fois la Tour Eiffel), à une distance de six kilomètres. Peu de cratères, beaucoup de rochers, une forme de dodécaèdre : pendant un an, Hayabusa-2 étudiera ces objets aussi anciens que le système solaire, 4 milliards et demi d'années. Maintenant nous savons, à la suite de la mission ROSETTA, qu'ils ont pu développer sur le long terme une chimie complexe, comprenant entre autres les bases chimiques que l'on suppose nécessaire au développement de la vie sur Terre... et chacun est aussi un univers en soi. Ryugu n'a été identifié qu'en 1999. Donc il a beaucoup à nous apprendre
-

-
Les principales innovations techniques de cette mission consistent en l'amélioration de son antenne, de ses moteurs ioniques, et la participation de l'E.S.A. sous la forme d'un petit atterrisseur, nommé MASCOT, capable de se redresser...
-
L'astéroïde Ryugu fait partie de la famille d'astéroïdes Appolon suivant une trajectoire très voisine de celle de la Terre, donc plus « faciles à atteindre » (si ce mot a un sens) par exemple qu'un objet de la ceinture d'astéroïdes, et dont fait également partie Didymos, dont j'ai parlé précédemment, à propos de la mission HERA, en développement. 
-
© Crédit image : Berklas
-