Goggle Analytics

dimanche 4 décembre 2016

T'as pas le temps (Catherine LARA)

                     Refrain :
       T'as pas le temps de savoir
       Dépêche-toi de tout voir
       Prends le temps de donner
       Tout le temps que tu as
       T'as pas le temps de t'en faire
       Dépêche-toi de tout faire
       Prends le temps d'écouter
       Le temps démesuré
       T'as pas le temps de penser
       Dépêche-toi de rêver
       Prends le temps de trouver
       Le temps de te trouver
-
                     I
              Et des airs seront changés
              En milliers de sabliers
              Pour passer le temps de l'éternité
-
                     II
              Les soleils ensommeillés
              Les sommeils ensoleillés
              Vivre de la pluie te dirait aussi
-
                     III
              Les cascades de diamants
              N'arrêteront pas le temps
              Quand tu t'en iras, tu te souviendras
[ ad libitum ]

 Autant avouer que je ne sais rien de Catherine Lara, ou du moins pas grand chose, le violon, un certain goût de la provocation peut-être, essentiellement par ouïe dire. Mais cette chanson fait partie de ces morceaux que je n'entend plus qu'exceptionnellement, la radio et la télé les ignorent, il a fallu fouiller ma mémoire, avant que n'émerge ce titre, que je ne savais même pas à qui attribuer. Mais son style de chant a énormément changé, et je ne retrouve guère ce ton et cette angoisse à peine voilée dans ses chansons d'aujourd'hui...
-
-
 La voix de Catherine Lara fait pourtant partie de ces voix que j'aime depuis longtemps, cette chanson est pour moi avant tout un souvenir d'enfance, 1972, me disent les biographies, donc un souvenir du collège, j'aurais cru un peu plus, mais tout se mélange maintenant dans ma mémoire, sauf le besoin d'entendre cette voix, et cette chanson-là, et pas une autre.
-
-
 L'angoisse du temps qui fuit est très dense, et le refrain a mangé tous les couplets, et il y a cette voix qui court, qui court, qui court... et qui reprend le refrain par bribes, 
 J'en parlais hier avec des collègues, c'est une voix qui se rattache à d'autres qu'on entend encore moins souvent, Marie-Paule Belle, Catherine Sauvage, Hélène Martin... Que j'aimais leurs voix, chaleureuses, émotives, j'avoue que je préfère la  fragilité avouée de l'émotion, aux proclamations provocatrices et autosuffisantes, que notre époque semble tant priser...
Les soleils ensommeillés et les sommeils ensoleillés, fallait le trouver, non ?
-

dimanche 20 novembre 2016

Un poème de Paul Géraldy

Ose ! Prends ! Le bonheur ne naît que d'un délire.
Fais taire ton esprit ! Ouvre ta bouche au vent !
Délivre-toi de toi !
-
Paul Géraldy (1885-1983)
Une amie vient de m'envoyer ce poème, et elle me raconte qu'en famille, dans sa jeunesse, ses parents récitaient du Paul Géraldy, de mémoire, et l'on comprend pourquoi, tant sa pensée est fine, et... chantante.
-
-

dimanche 13 novembre 2016

Nostalgie des beaux jours

Maintenant que les frimas sont de retour, 
Que les brouillards rôdent dans l'aube incertaine,
La nostalgie nous berce à se souvenir,
Que Septembre et Octobre furent beaux...
-
-

-
-
-
-

jeudi 10 novembre 2016

Visite de la cathédrale de Reims

Dans la continuité de mon voyage de La Toussaint, j'ai également visité la cathédrale de Reims, que je connais car je l'ai visitée quand j'avais dix ans, et peut-être aussi plus tard vers dix-huit/vingt ans (1978/1980)...  Quel bonheur !
-
Elle a beaucoup changé, par la grâce des travaux qui ont rendu piétonnier ses abords, mais la statuaire champenoise a gardé tout son charme.
-
-
-
- le roi David (détail) -
- arbre de Jessé (détail) -
- vitrail de Chagall -
- Pieta (Renaissance ?)-
-
- pierre tombale -
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-

dimanche 6 novembre 2016

Eglise fortifiée Saint-Martin à Vigneux-Hoquet

 À la Toussaint, je me suis rendu sur la tombe de mes parents à Avesnes-sur-Helpe, et au retour, ma route a croisé le circuit des églises fortifiées de la Thiérache. Mon père aimait beaucoup ces églises, assez modestes, qu'il visitait régulièrement, notamment celle de Vigneux-Hoquet. que je vous propose de parcourir, en photos et en carte postale.
-
-
 Dominant le chœur, une poutre maîtresse est ornée de statues, il s'agit, m'apprennent quelques recherches d'une Poutre de gloire qui donna naissance par la suite aux jubés, la fiche Wikipedia l'affirme, mais sur les panneaux explicatifs de Saint-Martin, à Vigneux-Hoquet, on lui donnait un autre nom. L'essentiel est que ces poutres de gloire sont assez rares et souvent le fait de petites églises...
-

-
(arbre de Jessé, détail d'un vitrail de la cathédrale de Reims)
-
 Au centre, un Christ domine, sculpté en ronde bosse dans la poutre, la figure de Jessé endormi : la Bible lui attribue la grande filiation qui va du roi David jusqu'au Christ. (je rajoute ici une autre représentation de Jessé, sur les vitraux de la cathédrale de Reims). Et au dos, un crâne, sans doute une Vanité, un appel à la sagesse qui, en ce jour de mémoire de mes disparus, prenait une teinte étrange...
-
 Je n'ai pas trouvé grand-chose sur ces églises, mais ces contrées longtemps controversées entre les rois de France, l'empire des Habsbourg, le duché de Bourgogne ont vu passer trop d'armées et la nécessité de ces donjons semble aller de soi.
(carte postale vendue sur place que je me permets de reproduire)

vendredi 4 novembre 2016

CZ-5 : longue marche de la Chine

 La République Populaire de Chine a procédé hier au lancement de sa nouvelle fusée : CZ-5, Changzheng 5, ou Longue Marche (je ne résiste pas au plaisir de mettre le lien en rouge). 
-
-
 Vous pouvez consulter ci-dessous la vidéo, assez publicitaire, mise en ligne par les autorités chinoises :
-
 En quoi est-ce important ? La Chine développe actuellement une nouvelle génération de lanceurs appelés à prendre le relais de la génération Longue Marche 2, 3 et 4. La Longue-Marche-5 est un lanceur lourd de la même classe que la fusée Delta IV-Heavy !
-
 Le lancement a eu lieu hier, jeudi 3 novembre 2016 et est un succès, voir la vidéo ci-dessous :
-
À l'instar du Space Launch System développé par la NASA, la Longue Marche-5 est capable d'emporter 23 tonnes en orbite basse et treize tonnes en orbite géostationnaire (et donc bien au-delà) : si l'on risque l'hypothèse d'un retour vers la Lune, objectif avoué des Européens, possible pour les Américains et très déterminé pour les Chinois, ces lanceurs lourds sont les outils qui permettront d'assumer l'ambition d'aller de l'avant et d'explorer plus avant, au moins, l'espace proche, à commencer par notre satellite naturel ou un de ces astéroïdes géocroiseurs si nombreux sur l'orbite de la Terre autour du Soleil (plus d'un millier...).

mardi 1 novembre 2016

Retour sur les Aventuriales 2016

 Tout entier pris dans une activité débordante, j'ai laissé un peu en friche mon blog depuis deux mois, d'où le fait que je commence par publier les images du beau souvenir que sont les Aventuriales 2016, au stand de l'Ivre Book, aux côtés de nombreux auteurs, dont voici un aperçu partiel, partial...
-
 - Toits de Riom -
-
- Eva Cayeux -
- R2D2 en visite sur le stand de l'Ivre Book- 
- Manon Elisabeth d'Ombremont & L.S. Ange -
 - Vael Cat & Sébastien Tissandier -
- de l'eau et des sourires -
- Didier de Vaujany & Nathalie Ronchaud -
-
 Créées en 2015, les Aventuriales se hasardent en pariant sur l'Imaginaire, la Littérature et les rencontres entre public et auteurs. À l'heure où les lecteurs désertent de plus en plus les rayons de la littérature, et singulièrement, celles de la Science-Fiction, l'initiative ne manque ni de courage ni de panache, et elle ose parier que l'Avenir, le véritable À-venir, passera par l'intelligence, le refus de l'écrasement, et, loin de toute morale, à rebours de l'autorité castratrice, le désir de chacun de suivre sa Voie...

 La littérature sera alors un compagnon d'arpentage, de méditation et de cheminement.
-