Goggle Analytics

mardi 24 janvier 2017

Time Lapse de Pluton

En juillet 2015, la sonde New Horizons, tel un train lancé vers les confins du système solaire, a survolé la planète naine Pluton, dont les chercheurs depuis, ne cessent de publier les découvertes de cet étrange système glacé, où se déroule une étrange géologie à base de méthane et d'azote plus ou moins gelés et qui ont façonné des paysages déroutants, volcans de glaces d'eau, plaines d'azote parsemées de fractures rectilignes. En ces temps de disette de navettes interplanétaires, la NASA vient de nous proposer un « Time Lapse* » de ce survol de Pluton, un petit de goût de « retournons-y » ?
-
-
Time-Lapse : bout à bout d'images d'une scène, prises à des intervalles éloignées, et reconstituant un effet de filmage en accéléré d'un processus, qui a pris ici, environ deux mois.

samedi 21 janvier 2017

Frazil fleurs de gel

-
Depuis presque vingt ans que j'habite Orléans, c'est la deuxième fois seulement que je découvre que le fleuve s'est couvert d'efflorescences de gel, comme de vastes nénuphars de glace dérivant au fil du courant et répondant —  je l'ai appris il y a cinq ans — au joli nom de Frazil.
Le spectacle sera bref, mais il est enchanteur.
-
-


vendredi 20 janvier 2017

Gentil point d'interrogation

                     -
Faire l'effort d'être poli,
S'astreindre à la courtoisie,
Se comporter de manière sociable,
Ne jamais laisser le peu d'intelligence
Qui persiste renoncer et s'enterrer,
                     -
Pour les moutons, les lâches et les couards,
Les pleutres, les veules, les planqués,
Ceux qui ont renoncé à tout et 
Qui haïssent ceux qui espèrent encore,
Ce qu'ils nomment Gentillesse 
Est à leurs yeux la faute fatale,
Ce qu'ils énoncent avec hauteur,
Et qu'ils nomment faiblesse, 
Et qui n'est jamais que leur Portrait.
                     -
Et les parasites de pulluler,
De s'assembler, avec gourmandise,
Tout crépitant de cette revanche du destin,
Tester la décrépitude du cadavre,
Se repaître de cette gentillesse
En vue d'en faire de la mauvaise graisse.
                     -
Et de s'étonner que le presque cadavre
S'ébroue, 
Que le Macchabée se lève
De la table du festin,
Qu'il gronde, éructe, hurle,
Insulte si nécessaire, pique,
Griffe, feule, tant et si bien 
Que se dispersent parasites, 
Profiteurs et mesquins.
                     -
Qu'ils se répandent partout
En accusant l'écorché de mots durs,
Que ces mots tapent sur leur derrière
Rebondi,
Et que ce qu'il leur avait semblé,
Jambon à déguster menace 
De se transformer en pied au culle.
                     -
Et de hurler à la méchanceté
Et aux manques de manière
De cet oncologué trop remuant,
Trop chevelu pour un cancéreux,
Trop coriace pour un chimiothérapé,
Trop éveillé pour un abruti aux médocs,
Au gré de leur appétit déçu.
                     -
Se souvenir que la Gentillesse
N'est que la descendante lointaine
De ce qui, autrefois, se mesurait
Tant au langage qu'à l'épée,
De la pointe des Gentilhommes
Ou, sabre bien ouvert, au clair,
D'une tape très ferme
Sur le derrière
Du pleutre, du ladre, du coquin
De la vermine qui passe...
                     -

lundi 9 janvier 2017

Les archives du système Solaire (NASA)

-
-
 La NASA a sélectionné deux projets qui devraient ouvrir de nouvelles perspectives sur la naissance du système solaire, avec des corps apparus environ 10 millions d’années après la naissance du Soleil. Lucy et Psyché, c’est leur nom, ont été choisis parmi cinq autres et devraient être lancées entre 2021 et 2023.
-
-
 Lucy visitera une cible mystérieuse, il s’agit des astéroïdes troyens, des astéroïdes, stabilisés sur l’orbite de Jupiter aux points de Lagrange L4 et L5 (un groupe suit Jupiter à la traîne, et l’autre groupe précède Jupiter). Lancé en 2021, Lucy doit visiter six astéroïdes de 2027 à 2033 : en formant l’hypothèse qu’il s’agit de corps formés dans les dix premiers millions d’années du Système solaire, les chercheurs tablent sur des matériaux qui n’ont que peu évolué depuis plus de quatre milliards d’années et qui devraient nous aider à mieux comprendre l’histoire du système Solaire.
 Techniquement, Lucy sera équipée des mêmes caméras que New Horizons qui ont largement fait leur preuve lors du survol de Pluton en 2016.
-
-
 Psyché, de son côté, visera un astéroïde métallique, Psyché 16, dont la composition, Fer et Nickel, intrigue les chercheurs qui forment l’hypothèse qu’il s'agit là du noyau d’une planète originelle qui a été détruite et dont l’astéroïde serait l’ultime survivance. Lancé en 2023, Psyché devrait atteindre sa cible en 2030…
-

-

lundi 2 janvier 2017

Vera Rubin, grande attractrice

Lecteur de Ciel & Espace, j’avais lu les articles que la revue lui avait consacrés, Vera Rubin, un nom rarement prononcé, surtout à propos de la Matière Noire dont elle fut en quelque sorte l’inventeuse.
-
-
 Scientifique, dans un pays qui ne les encourageait à ne s’occuper que de leur famille, mère de famille, astronome à mi-temps, souvent la première à pénétrer ces milieux fermés. Première femme au mont Wilson, où la légende dit que les toilettes n’étant prévues que pour les hommes, elle colla une silhouette féminine sur la porte et décréta que désormais il y en avait.
 L’anecdote fait sourire, mais elle donne à la fois le caractère, l’intelligence et la finesse de celle qui sut se consacrer à l’observation, et qui, à force de mesures accumulées, s’aperçut que les étoiles tournaient trop vite dans les galaxies, comme si ces galaxies avaient une masse plus importante que nos pauvres calculs.
 Comme personne ne s’était intéressé à ce problème, les astronomes se moquèrent de ce résultat, l’appelant par dérision « L’hypothèse Rubin-Ford ». Mais ce qui était vrai pour une première galaxie, se révéla tout à fait exact pour une seconde, puis une troisième. Vrai, c'est-à-dire appuyé sur de vastes observations, de nombreuses mesures et la démonstration par l’observation de la justesse de l’intuition.
 Aujourd’hui, cette intuition est devenue un des principaux mystères de l’astronomie, la Matière Noire… qui n’est peut-être pas une matière, puisqu’elle est traquée en vain depuis des années.
 De même, elle s’aperçut que, dans certaines galaxies, des étoiles tournaient en sens inverses, et en déduisit que les galaxies pouvaient fusionner.
 Et pour finir, reprenant son sujet de thèse, dont les résultats avaient été refusés, elle démontra que les galaxies étaient liées à un grand attracteur, Laniakea, dont l’existence ne pose plus question.
 Elle n’eut jamais le prix Nobel, eut l’élégance de prétendre que cela lui importait peu et ce n’est sans doute pas le moindre de ses mérites, comme celui de pressentir devant l’absurdité quotidienne, ce sentiment d’une ironie entêtante...




dimanche 1 janvier 2017

Quels vœux pour 2017 ?

-
C'est drôle, 2017 ne s'annonce pas bien, et suggère tant de difficultés à venir que je n'ai aucune envie de me projeter dans l'avenir. Mais peut-être que je me trompe ? Je vous souhaite à vous, visiteurs de ce blog, mes meilleurs vœux et que vous ayez le bonheur de remplir cette bulle de vos désirs.
Courage pour les luttes à venir...

mercredi 28 décembre 2016

Carrie Fisher au ciel de Tataouine

Carrie Fisher n'est plus, pourtant elle a eu une vie bien remplie et mouvementée, comme l'indique sa fiche Wikipedia, sans doute bousculée de manière irrémédiable par les trois premiers épisodes de Star Wars, dans lesquels elle est devenue cette inoubliable Princesse Léia, que l'on attend éplorée et détruite, et que l'on découvre : virile, autoritaire, et qui prend la tête du petit groupe venue la délivrer... Elle n'avait pas accédé au statut « d'étoile » sans dégât : de l'alcool, de la drogue, donc, et la force de surmonter la dévastation.
-
 En particulier, outre une carrière d'actrice bien remplie, elle a écrit, beaucoup écrit, des scénarios et des romans, suffisamment pour conjurer le mal qui la rongeait et la tourmentait sous forme de mots, d'histoires et de personnages : on n'en attend pas moins d'une princesse.
-
-

Elle avait vingt ans depuis quarante ans, c'est un pari si difficile à tenir, que peu de personnes y étaient parvenues... avant elle qui les gardera pour toujours.