Goggle Analytics

dimanche 24 février 2013

Lorsque les grands-mères meurent (Eeva Kilpi)

Lorsque les grands-mères meurent
elles se transforment en prairie fleuries, en foin,
certaines mamies deviennent des arbres,
qui murmurent au-dessus de leurs petits-enfants,
les protègent contre pluies et vents,
en hiver étendent leurs branches
en cabane de neige pour les abriter 
Mais auparavant elles auront connu la passion
------------ Eeva Kilpi dont j'ai découvert ce poème, à peu près en même temps que vous, est une poétesse finlandaise, et sa page Wiki n'est même pas traduite en français ! (traduction du poème : Kristina Haataja) : nous la découvrons ici, grâce à la médiation d'une de ses admiratrices, Sandrine Cnudde, dont j'ai parlé précédemment.






Aucun commentaire: